Élagage raisonné

Les tailles que nous pratiquons sont raisonnées, douces et non traumatisantes, c’est à dire que nous choisissons avec soins les branches à supprimer ou à conserver pour que l’arbre puisse évoluer dans toute sa splendeur, tout en répondant à des impératifs d’adaptation, d’esthétisme et de sécurité.

Nous nous opposons fermement aux pratiques d’élagage sévère, encore trop utilisées de nos jours malgré leurs conséquences dramatiques.


Les conséquences dramatiques de l’élagage drastique

Plus dangereux
  • La fragilisation de l’arbre et la création de rejets sont un danger à moyen terme des bien et des personnes se trouvant à proximité.

  • Dernièrement, plusieurs incidents tragiques auraient pu être évités avec une pratique de l’élagage raisonné.

Plus coûteux
  • Plus de feuilles et branches repoussent densément et rapidement, ce qui nécessite d’élaguer plus tôt, souvent dès l’année suivante.

  • La fragilisation de l’arbre peut entrainer sa mort précoce, il en résulte un abattage coûteux.

  • Les assurances ne couvrent pas les dégâts occasionnés par des arbres ayant subits de mauvais élagages.

Catastrophe esthétique
  • Les arbres ressemblent à des porte-manteaux, ce qui dévalue leur valeur dans votre patrimoine.


Les idées reçues sur la taille drastique

Les tailles drastiques, appelée aussi tailles mutilantes, tailles radicales, ou tailles brutales, très en vogue dans les années 70 et qui perdurent malheureusement aujourd’hui, se basent sur deux idées reçues très répandues:

Idée fausse n°1 – une bonne taille redonne de la vigueur à l’arbre

Lors d’une taille sévère, c’est tout le contraire qui va se passer : l’arbre va émettre des rejets en masse de façon anarchique pour recréer son feuillage car il a besoin d’effectuer la photosynthèse pour créer des sucres et ainsi survivre à cette agression. Ces rejets ont un encrage superficiel sous l’écorce, contrairement aux branches solidement ancrées au cœur de l’arbre, ce qui conduit à beaucoup de casse les années suivantes et rendent l’arbre dangereux.

De plus la masse sombre formée fait perdre le bénéfice de la taille dans le cas où l’on voulait gagner en luminosité dans le jardin.

La taille drastique conduit inévitablement à des attaques de champignons lignivores (qui décomposent le bois de cœur : le squelette de l’arbre) et d’insectes xylophages (qui se nourrissent du cambium : la partie vivante responsable de la formation du bois) car les grosses plaies représentent des portes d’entrées pour les ravageurs. Ceci à pour conséquence la mort prématurée de l’arbre.

Enfin, le fait de supprimer de grosses sections d’un arbre a des conséquence désastreuse sur le système racinaire qui coïncide avec les parties aériennes de l’arbre, le fragilisant encore davantage.

Idée fausse n°2-les grands arbres sont dangereux, il faut donc les rabattre.

Les arbres de grandes taille ont une structure solide car leur écorce les protège des agressions externes. Il bougent en suivant les oscillations du vent, s’adaptent aux contraintes du sol pour s’y encrer solidement, s’associent par anastomose (racines soudées) et par le mycélium, avec d’autres congénères présents aux alentours pour échanger des nutriments et ainsi s’entraider lors d’épisodes de sécheresse, partager des informations sur d’éventuelles attaques de ravageurs.

Ils sont par conséquent beaucoup plus sécurisant que des arbres ayant subit un élagage sévère.


Qu’est-ce que la taille raisonnée

La taille raisonnée est le fait d’accompagner l’arbre dans son développement en tenant compte des contraintes aériennes et souterraines, de sa santé et de son devenir. C’est une taille douce qui vise des branches de moins de 10 cm de diamètre.
Cela permet un rétablissement plus rapide de l’arbre et un développement harmonieux, le but étant de laisser de beaux sujets pour les générations futures.

La taille douce nécessite pour l’arboriste grimpeur de se déplacer aisément dans toute l’architecture de l’arbre, y compris à l’extrémité des branches, en utilisant des techniques de corde modernes, respectueuses pour la santé de celui-ci.

Les griffes ou grimpettes sont donc proscrites, les techniques d’ascension en SRT (sur brin simple) favorisées afin d’accéder à la cime aisément sans blesser l’arbre inutilement.

Dans la plupart des cas, nous purgeons le bois mort en suspension pour sécuriser le sujet et ainsi éviter les chutes de branches lors de tempêtes. Nous contrôlons les axes principaux pour détecter d’éventuels points de faiblesses. Nous adaptons le sujet aux contraintes environnantes ( câbles électriques, route, maison, limite de propriété, volonté de gagner en lumière…).

Les arbres gardent ainsi leur aspect naturel et leur solidité initiale.


Les avantages d’une taille raisonnées

  • Un arbre sain, sûr, solide et sécurisé

  • Des entretiens plus espacés : un coût annuel plus faible

  • Un bel arbre à l’allure naturel donnant du cachet à votre propriété

  • Une climatisation naturelle en période estivale

  • Un héritage pour les générations futures